IndoorGardens

Site sur des infos et actualités Généralistes

Lifestyle / Vie pratique

Combien coûte une chambre universitaire ?

L’obtention du baccalauréat est une étape importante dans la vie de tout élève. Suite à celà, il faut envisager un cursus universitaire et dans la plupart des cas, il faut déménager et se retrouver loin de chez soi; en résidence universitaire. Un budget nouveau s’installe dans les dépenses quotidiennes. Il s’agit du loyer attribué aux chambres. Le budget imparti à chaque chambre universitaire doit donc être au préalable calculé en fonction du prix de chaque chambre.

Les options de logement accessibles aux étudiants et leurs prix

La plupart des chambres proposées aux étudiants sont les suivantes: les colocations, les chambres, les studios et les résidences.

La chambre chez l’habitant

Cette option est basée sur un principe très simple. En effet, le propriétaire de la maison loue à un étudiant une chambre. Il s’agira d’un espace plus ou moins meublé avec une superficie minimum de 9 mètres carrés. La chambre devra également posséder des fenêtres. De toutes les options de logement, c’est la plus rapide et la plus économique avec des prix qui défient toute concurrence. Le loyer pour ce type d’habitation varie de 250 à 400 euros, tout dépend de la ville où l’habitation se trouve. Ce type de chambre en plus d’une réduction importante sur le loyer a également de nombreux autres avantages comme la prise en charge d’une connexion Internet, la taxe à l’habitation et plein d’autres frais annexes. Toutefois, pour ce prix, il y’a des règles à respecter et le locataire n’est aucunement libre de faire ce qu’il veut car, certains espaces sont partagés avec le propriétaire (cuisine et salle de bain).

Lisez aussi   Sur quels critères se baser pour choisir un bon wedding planner ?

Les studios indépendants

C’est le type de logement le plus confortable qui puisse servir à un étudiant. En effet, côté intimité et liberté, il est complètement en pleine possession de ses droits. Toutefois, le prix à payer n’est probablement pas à la portée de toutes les bourses. C’est pour cette raison que c’est une option peu recommandée pour les étudiants qui sont en défaut de moyen financier. À Paris par exemple, le studio est loué à environ 33 euros par mètre carré. Dans d’autres villes de la France, les prix sont pratiquement les mêmes et varient de 19 à 30 euros par mètre carré surtout dans les villes avec moins de notoriété. Cette option est à envisager uniquement lorsque l’étudiant a les moyens.

La colocation

C’est la meilleure option pour louer des logements plus grands à bas prix. En effet, lorsque le loyer est divisé dans une maison avec plusieurs chambres, les charges reviennent moins lurdes avec une possibilité de vivre dans une maison d’un bon standing. Toutefois, cette option présente un petit risque. En cas d’impayé par le colocataire, le contrat de bail oblige le second occupant de la maison à payer le loyer. Par ailleurs les maisons à colocation sont de deux types:

  • Les résidences universitaires du CROUS;
  • Les chambres accessibles en résidence privée.

Les CROUS, pour les étudiants, sont les meilleures options à visiter. En plus d’être accessibles de par leurs prix, ils sont à proximité des universités. Ce sont donc des logements très économiques et rentables. Leurs prix varient entre 200 et 600 euros. Les chambres en résidence privée quant à elles présentent les mêmes avantages qu’un CROUS; cependant le montant de leur loyer est un peu plus élevé.

Lisez aussi   Comment marche une cigarette électronique ?

Quelques astuces pour baisser le prix du logement

En plus de tomber sur un logement étudiant pas cher, certaines astuces peuvent permettre à l’étudiant de réduire encore plus le prix de son loyer. Ces astuces sont les suivantes :

  • La garantie visale : c’est une garantie offrant une caution à l’étudiant. Elle l’aide à payer son loyer et certaines charges qu’il aurait du mal à assurer.
  • L’Aide pour logement : c’est l’une des meilleures options pour réduire au maximum son loyer. Cette aide est apportée par des institutions d’État ou des organismes privés dans le but d’aider les étudiants dans le besoin à assumer leurs charges.
  • L’allocation au logement social : Tout comme l’aide au logement, l’allocation au logement social réduit au maximum les contraintes de loyer.
  • Le loca-pass étudiants : Pour en profiter, il faut réunir certaines conditions. Une fois ces conditions réunies, cette offre vous propose de payer les mois de loyer impayés ainsi que les dépôts de garantie.

Les prix des logements sont donc pour la plupart du temps accessibles en fonction des moyens de l’étudiant et du choix du type de maison. Les logements les plus rentables sont les options de chambre avec l’habitant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *