Lapeyre à Vannes: Tout savoir sur cette enseigne

Acheter des accessoires de menuiserie de qualité et à bon prix constitue le rêve de tous ceux qui se lancent dans des travaux de construction ou encore d’aménagement de maison. Toutefois, si les entreprises de menuiserie s’avèrent assez nombreuses sur tout le territoire français, il faut néanmoins souligner que la plupart d’entre elles ne possèdent pas une renommée internationale. Tout le contraire de l’enseigne Lapeyre qui reste une valeur sûre dans le secteur de la menuiserie française. Quelle est alors l’histoire de cette enseigne? Quels sont les accessoires de menuiserie qu’elle commercialise? Pourquoi la renommée de l’enseigne ne faiblit pas en dépit des années qui passent? Comment l’enseigne Lapeyre impacte la vie des individus des différents pays où elle est implantée?

Lapeyre à Vannes: Histoire d’une marque résiliente

Le groupe Lapeyre est une entreprise française spécialisée dans la conception et la fabrication des accessoires de menuiserie. Lapeyre groupe possède une solide réputation dans le milieu au vu de sa longévité. La création du groupe remonte en effet à 1931.

La SARL Lapeyre & ses Fils

L’histoire du groupe Lapeyre commence en 1931 lorsque son fondateur Martial Lapeyre décide de lancer le groupe Lapeyre & ses Fils. En effet, Martial était le fils de Jean Baptiste Lapeyre. Ce dernier est le fondateur d’une entreprise de démolition qui connut un incroyable succès lors des travaux de modernisation de la ville de Paris lancés par Napoléon III et le baron Haussmann en 1853. 

Parallèlement, l’entreprise de Jean Baptiste Lapeyre exploitait un entrepôt destiné à la récupération et à la réparation des matériaux issus des travaux de construction ou encore de démolition. En 1929, le jeune Martial Lapeyre fraîchement auréolé de son diplôme d’ingénieur en BTP obtenu dans une prestigieuse école parisienne rejoint l’entreprise familiale. Il prit alors la décision en 1931 de créer la SARL Lapeyre & ses Fils. 

Si à ses débuts, le groupe ne commercialise que des portes et fenêtres, la donne va changer assez rapidement et ceci dès 1939. À cette époque, aucune entreprise française n’avait encore établi une grille standardisée des prix des accessoires de menuiserie. En créant ce catalogue, la SARL Lapeyre & ses Fils permettait aux uns et aux autres de connaître les prix des portes et fenêtres à l’avance. Un détail qui aide énormément dans l’élaboration du budget relatif aux travaux de menuiserie.

SARL Lapeyre & ses Fils: Les rachats successifs

Depuis 1975, Lapeyre & ses Fils a connu de nombreux rachats. Ces derniers ne sont pas en réalité secondaires à des difficultés hors-normes. Ils sont plutôt le résultat de l’ambition du fondateur; car, en dépit de ses innovations dans le secteur, Lapeyre & ses Fils peinait à surclasser d’autres sociétés qui opéraient dans le même domaine.

Si le premier rachat de Lapeyre & ses Fils a eu lieu en 1975 par le Groupe Poliet, il faut souligner que la plus grande et importante opération de rachat concernant ce groupe eu lieu en 1996 lorsque le groupe Saint Gobain spécialisé dans la production, la transformation et la distribution de matériaux racheta à son tour le groupe Poliet.

En 2020, et dans un contexte de crise économique provoqué par la pandémie de la Covid 19, le groupe Lapeyre changea à nouveau de main lorsque, déficitaire, Saint Gobain prit la décision de s’en séparer. Le groupe allemand Mutares déboursa alors quelques 245 millions d’euros pour cette opération de rachat.

Groupe Lapeyre: les différents accessoires de menuiserie commercialisés

À ses débuts et sous la dénomination de Lapeyre & ses Fils, le groupe ne proposait que des portes et fenêtres à la vente. Mieux, le groupe fut également le précurseur de la commercialisation des placards de cuisine en ce qui concerne les variétés modulaires. Les opérations de rachats successifs ayant permis de doper le capital du groupe, celui-ci en a profité pour racheter plusieurs autres sociétés afin de supprimer la concurrence et d’améliorer par la même occasion sa compétitivité.

Le groupe Lapeyre est devenu un spécialiste dans la commercialisation des placards après avoir racheté la société K par K elle-même spécialisée à la base dans la fabrication de placards. En dehors de K par K, le groupe possède également au rachat des sociétés telles GIMM, Technifen ou encore Wehr PVC. GIMM est un fabricant français de menuiserie qui existe depuis plus de 60 ans. 

Avec, le rachat de Technifen, le groupe Lapeyre s’est par la même positionné comme un acteur incontournable en ce qui concerne la commercialisation des portes, fenêtres, coulissants, portes de services et même des volets. Par ailleurs, le rachat de Wehr PVC permit au groupe de se positionner sur le marché des portes et autres accessoires de menuiseries conçus en PVC.

Malgré, le rachat de ces sociétés concurrentes, l’enseigne Lapeyre peina pour se créer une renommée mondiale. Ainsi, pour atteindre cet objectif, il entreprend le rachat de la société brésilienne Telhanorte. Il s’agit d’une grande enseigne brésilienne spécialisée dans l’aménagement de maison en général, et dans le carrelage et le sanitaire en particulier.

Toujours en quête de renommée mondiale, Lapeyre rachète la société polonaise Okfens. Cette filiale exclusivement dédiée à la fabrication des fenêtres n’existe plus toutefois depuis 2009 suite à sa liquidation. Enfin, il importe de souligner que le groupe se positionne également comme un acteur majeur en ce qui concerne la conception des escaliers, des rangements ainsi que des verrières (cloisons verrières, portes verrières, verrières fenêtres).

Groupe Lapeyre: Une renommée qui ne faiblit jamais

Créé depuis 1939, le groupe Lapeyre fait partie du cercle très fermé des entreprises françaises ayant une longévité exceptionnelle. Mieux, l’entreprise est toujours au top et ceci en dépit de nombreuses crises économiques majeures comme celles de 2008 ou encore la crise éclair de 2020. Plusieurs raisons sous-tendent cette longévité légendaire.

Renommée du groupe Lapeyre: Les rachats successifs

Une des raisons qui expliquent la longévité ainsi que la renommée de ce groupe se trouve dans les nombreuses opérations de rachats dont il fit l’objet. En effet, le fait de ne pas trouver de repreneurs potentiels pour une société qui commence à tanguer à un moment crucial peut être à l’origine de la disparition de celle-ci. Le cas de la célèbre banque d’affaires Lehman Brothers en 2008 en est le parfait exemple. Cette capacité du groupe à toujours trouver des repreneurs fascine au-delà des frontières françaises et améliore positivement sa renommée à l’échelle mondiale.

Le rachat de nombreuses sociétés concurrentes

Une autre raison qui explique le succès du groupe Lapeyre se trouve dans la facilité avec laquelle il rachète les sociétés concurrentes tant sur le plan national qu’international. Ainsi, le fait pour le groupe Lapeyre de posséder des filiales au Brésil, en Pologne ou encore en Roumanie est très apprécié par le public.

Enseigne Lapeyre: Des innovations révolutionnaires

Certaines innovations du groupe Lapeyre quoique anciennes continuent d’entretenir sa réputation jusqu’à aujourd’hui. Ainsi, le fait qu’il s’agisse de la première entreprise française à proposer un catalogue des prix en ce qui concerne les accessoires de menuiserie est encore et toujours dans toutes les têtes. Ensuite, il est essentiel de rappeler qu’il s’agit de la première entreprise à avoir proposé des placards de cuisine sous forme modulaire. 

À cela s’ajoute le fait que cette entreprise à ses débuts proposait les mêmes tarifs aux entreprises et aux particuliers en ne réalisant que très peu de bénéfices. Il s’agit d’un détail important qui lui vaut le surnom d’entreprise du peuple loin du modèle capitaliste tant prisé à l’époque. Enfin, le type de bois que ce groupe utilisait était aussi un argument de taille qui milite en sa faveur. 

D’une part, il utilise du bois abouti qui est du bois massif de qualité supérieure; et d’autre part, a renoncé à importer du bois en provenance des pays en voie de développement. Ce dernier détail explique ainsi sa popularité dans ces pays et même son implantation relativement facile au Brésil après le rachat de la filiale Telhanorte. En effet, le groupe Lapeyre s’est débarrassé du fameux cliché d’entreprises françaises pileuses des ressources des pays du tiers monde.

Groupe Lapeyre: Actions sociales d’envergure

Cette enseigne contribue énormément au chiffre de l’emploi dans la plupart des pays où elle est installée. En effet, les chiffres font état de plus de 3500 emplois directs créés dans le monde sans compter les emplois indirects et près de 128 magasins en tout. De ce fait, l’enseigne contribue non seulement à diminuer le taux de chômage, mais augmente par la même les recettes fiscales des pays où elle est implantée. 

Étant considéré comme une entreprise du peuple, le groupe Lapeyre a limité au strict minimum le nombre de postes à supprimer lors de la crise de 2020 contemporaine à son rachat par Mutares. Le groupe est également un faiseur de carrière. Ainsi, il offre régulièrement des offres de stages académiques ou encore professionnels et même des offres d’emplois pour ceux qui souhaitent faire carrière dans le domaine de l’aménagement. 

Ce faisant, le groupe espère ainsi, dénicher très tôt un autre Martial Lapeyre. À cet effet, une multitude d’offres d’emploi est à découvrir sur son site internet.

Lisez aussi   Notre Avis sur Rhinov : service de décoration en ligne

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *